Sélectionner une trace


Sélectionner une année

2017 • 2016 • 2015 • 2014  
2013 • 2012 • 2011 • 2010  
2009 • 2008 • 2007 • 2006  
2005 • 2004 • 2003 • 2002  
2001 • 2000 • 1999 • 1998  
1997 • 1996 • 1995 • 1994  
1993 • 1992 • 1991 • 1990  
1989 • 1988 • 1987 • 1986  
1985 • 1984 • 1982 • 1980  
1979 • 1978 • 1977 • 1976  
1975 • 1974 • 1973 • 1972  
1971 • 1967 • 
 

2003 2002 2001 2000  1999 1998 1997 1996 1995 

Crepax
Type de trace : dessin/poster
date de parution : 1999

Je ne sais plus quand. Je vais voir Enrico Baj, exposé en 1992 et ami fidèle depuis. Rencontre Schwarz sur Duchamp. Erre dans Milan et vais voir Guido Crepax, alors oublié et assimilé à un illustrateur érotique de bas étage. Crepax fut un des dynamiteurs du récit et de l'organisation graphique en bande dessinée (comme Druillet, lui aussi exposé au Musée d'histoire contemporaine). C'est un des plus subtils peintres du désir. Homme simple, à vie de famille en appartement classique, passionné des batailles de l'Empire napoléonien, je voulais travailler à valoriser son formidable imaginaire. Généreusement, il me donne les premiers numéros de la revue Linus, des publications diverses et me dédicace cette composition. Il mourra trop tôt. Tous les soirs, tous les matins, je vois cette femme qui s'offre en face de mon lit. Chaque instant se brouille de sensations croisées, dans le temps et dans la perception. Et j'oublie tellement.



EUROCLIO
Type de trace : action européenne
date de parution : 1999

J'ai créé en 1999 le Conseil européen des musées d'histoire pour inciter des pays, isolés dans l'Union européenne, à travailler ensembles et à reconsidérer leurs collections sous l'angle de l'histoire collective. Ce fut une belle aventure. Il n'en reste rien mais des habitudes ont été prises. Nous avons été soutenus pour ce travail gigantesque à partir de 1999 par la Commission européenne et ensuite renouvelés sur trois ans, jusqu'en 2003. Souvent, tout n'a tenu qu'à un fil, tant les chicaneries et jalousies furent importantes. Mais nous avons bâti un grand site Internet, des expositions réelles et en ligne, une revue d'histoire comparatiste... Ce ne fut pas renouvelé malheureusement en 2004, malgré un dossier avec plus d'une quarantaine d'institutions majeures de tous pays. Nous avons néanmoins avancé sur de l'histoire européenne pluraliste, par l'objet ou l'image, avec une expo dans le Parlement européen et en ligne. Nous avons monté en 2002 une manifestation itinérante (avec Marie-Paule Jungblut) sur "Votre histoire est notre histoire" et en 2003 (avec Hermann Schäfer) "Chacun est un étranger quelque part". Fabienne Dumont et Claudia Fonseca ont beaucoup aidé à toute cette construction.



Palais de l'Image
Type de trace : projet, rapport
date de parution : février 1999

Voilà une autre baleine échouée. A la demande de Catherine Trautman, ministre de la Culture, j'ai phosphoré. Dès cette époque, je défendais un lieu sans collections, en réseau, pluridisciplinaire. Dès cette époque, en plein repli de "l'exception culturelle", je voulais promouvoir la défense de la diversité dans un monde multipolaire. J'écrivais aussi --toujours pour rien et sans être payé-- une note pour transformer le palais de la porte Dorée en Maison des cultures métisses, liant colonisation et immigration. La Cité de l'Immigration finira par y entrer et y parlera de colonisation. Je ferai partie de son conseil scientifique et aiderai à son développement, jusqu'à faillir y prendre un poste de responsabilité, se dérobant au dernier moment. Il ne faut pas avoir d'idées dans ce pays, cela terrorise les médiocres. Pour le Grand Palais, j'eus droit dans Le Figaro à un article truffé d'assertions erronnées, calomniateur, destiné à couler mon initiative parce qu'elle faisait peur à des fonctionnaires de la culture. J'hésitais à faire un procès. Je me tus, comme je le ferai toujours. J'eus sûrement tord.



2003 2002 2001 2000  1999 1998 1997 1996 1995